Les domaines d’utilité du Cellu M6

La cellulite est un phénomène tout à fait naturel chez les femmes. Elle se manifeste à des degrés différents selon le type de personne. Pour certaines, elle se remarque à peine et il est assez facile de s’en débarrasser. Pour d’autres, par contre, le problème est beaucoup plus important et exige un traitement à l’aide d’un appareil spécifique : le Cellu M6.

Le principe du palper rouler mécanique

L’endermologie est un terme familier pour ceux qui suivent des séances de massage « palper-rouler » dans les centres de traitement spécialisés. Ces derniers s’offrent soit les services d’un masseur spécialisé soit de techniciens qui utilisent les machines tels que le Cellu M6. Celui-ci reprend en effet les mêmes principes du massage drainant fait à la main. Comme la plupart des appareils « palper-rouler », il est équipé de deux rouleaux et d’un dispositif d’aspiration. Son utilisation semble simple. Toutefois, sa manipulation demande une certaine habilité et une maitrise des techniques de kiné. Comme pour le massage, le Cellu M6 enroule et palpe la peau pour pousser les cellules engorgées d’eau à s’éclater et ainsi faciliter la circulation lymphatique et sanguine. En à peine quelques minutes, la peau retrouve sa souplesse et sa délicatesse. Il arrive à bout de la « culotte de cheval » au bout de 30 à 40 minutes de traitement. Il peut être utilisé sur n’importe quelle partie du corps. Dans certains cas, la patiente doit enfiler un collant spécifique : l’Endermowear. En effet, il existe plusieurs sortes de cellulites. Et les formules préconisées sont au cas par cas. De plus, le Cellu M6 sera réglé en fonction.

Fréquences d’utilisation du Cellu M6

Il est à noter que les effets du Cellu M6 ne sont pas permanents. Il est fort probable que la cellulite réapparaisse au bout de quelques semaines après le traitement. Pour un résultat beaucoup plus durable, il est préférable d’appliquer régulièrement le « palper-rouler ». Pour la graisse adipeuse, l’automassage suffit. La technique pratiquée par les Kinésithérapeutes est facile à apprendre. La réelle difficulté réside dans le choix de la méthode des plis correspondant. Sinon, il est toujours possible de se procurer une machine portative de palper-rouler mécanique. Bien qu’ils n’offrent pas les mêmes résultats qu’un appareil professionnel, comme le Cellu M6, ils réussissent cependant à limiter les effets de la cellulite. Actuellement, il n’est pas possible de se procurer un Cellu M6 pour un usage personnel et privé. En outre, avant une séance, il est recommandé de solliciter l’avis d’un médecin. Le pincer-rouler ne convient pas aux individus atteints d’hypertension artérielle ou de diabète. Fort heureusement, la plupart des centres disposent de médecins experts en la matière. Pour la cellulite la plus coriace, fibreuse, la patiente devra suivre entre 14 à 16 séances de kiné. Il ne sert à rien d’en faire deux fois par jour. Les séances doivent être assez espacées pour un résultat optimal.